• local_phone Infoline

    +241 01 76 48 48

Le partenariat public-privé (PPP) est défini comme étant un mode de financement par lequel une autorité publique (Etat, Collectivité Locale) fait appel à des prestataires privés pour financer et gérer un équipement assurant ou contribuant au service public. Le partenaire privé reçoit en contrepartie un paiement du partenaire public et/ou directement des usagers du service qu'il gère.

Ce mode de financement, pris en compte dans le Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE), présente des orientations stratégiques qui sont déclinées dans le document de stratégie pays (DSP) pour la période 2011-2015 et dont l’un des axes prioritaires est la mise en place d’un texte sur les contrats de partenariats public-privé.

Le Gabon dans sa démarche de se doter des infrastructures structurantes (routes, aéroport, port, etc.) s’est engagé à actionner le levier des PPP pour impulser son développement économique émergente. Ainsi, l’Ordonnance n°22/PR/2015 fixant le régime général des partenariats public-privé adopté en août 2015 par le gouvernement, a été ratifiée par le Parlement gabonais en juillet 2016. Cette ordonnance qui s’applique à tous les contrats et conventions conclus au titre de la mise en œuvre des partenariats public-privé, fixe le cadre d’élaboration, de signature et d’exécution de ces partenariats.

 
Les PPP constituent une nouvelle approche pour répondre favorablement au déficit en matière d’infrastructures structurantes de qualité. C’est l’un des meilleurs moyens de favoriser le développement, du fait de l’insuffisance des investissements, de la pression croissante qui s’exerce sur le budget de l’État et d’une préoccupation générale relative  aux services fournis par des entreprises et organismes étatiques.