• local_phone Infoline

    +241 01 76 48 48

Le Gabon a lancé avec succès sa première émission obligataire sur les marchés internationaux en 2007 pour un montant initial d’un milliard de dollars. Depuis 2012, l’obligation gabonaise affiche de bonnes performances avec une baisse significative de l’écart de rendement vis à vis des bons du Trésor américain. Le Gabon a particulièrement bénéficié de la confiance des investisseurs dont la perception du risque gabonais s’est significativement améliorée. La diminution du rendement de l’obligation gabonaise depuis octobre 2011 a été plus prononcée que pour les autres pays de la région ; elle constitue une des meilleures performances parmi les pays émergents.

La "performance Gabon" de 2013

En décembre 2013, le Gabon a émis des obligations souveraines pour un montant de 1,5 milliard USD, avec un coupon de 6,375% de taux d’intérêt pour une maturité de 10 ans. C’est la plus importante levée de fonds jamais réalisée par un pays d’Afrique subsaharienne. Elle devra permettre de réduire, à un niveau marginal, l’encours de l’émission obligataire de 2007 et d’accélérer la réalisation des grands projets arrêtés dans le PSGE. En 2007, le Gabon avait obtenu un montant d’un milliard USD à un taux de 8,2%.

L'évolution des investissements directs étrangers (IDE)

Les investissements directs étrangers ont progressé en moyenne de 6,5% entre 2011 et 2013, avant de connaître une diminution en 2014 (-9,2%). Sur la période 2011/2014, les industries pétrolières sont les principales bénéficiaires des investissements directs étrangers. Le secteur de la transformation du bois attire aussi de plus en plus d'IDE, notamment depuis l'interdiction de l'exportation des grumes. Le secteur agricole a également enregistré un niveau important d’IDE. Selon un rapport de la Conférences des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), la hausse des flux d’IDE en direction du Gabon s’explique par la nouvelle politique d’ouverture du pays : nombreuses réformes, allègements fiscaux dans plusieurs secteurs d’activités, nouvelles opportunités sur le marché national, diversification des partenaires commerciaux depuis 2010. Ainsi, à fin 2013, sur les dix premiers fournisseurs du Gabon, plusieurs nouveaux pays ont fait leur apparition : la Turquie, l’Afrique du Sud et l’Espagne font leur entrée respectivement au 7e, 8e et 10e rang des échanges avec le Gabon. Dans le même temps, la Grande-Bretagne, la Russie et le Japon ont perdu des places.

L'Évolution des investissements directs Étrangers (millions USD)

2011201220132014
658,5 698,1 748,3 679,8 

Source : Estimations BEAC

  • insert_drive_file Formulaire unique

    Pour la création, modification ou cessation de votre entreprise

    file_download
  • insert_drive_file Modèles de statuts et PV

    Télécharger gratuitement des modèles de statuts

    file_download